Les pouvoirs insoupçonnés de votre Intestin!

 

Notre intestin à une multitude de rôles : il digère, fabrique les vitamines nécessaires au fonctionnement de notre organisme, développe notre immunité et détoxifie ce que nous mangeons.

Il contient 200 millions de neurones ce qui équivaut au cortex du chat. L’intestin est donc considéré comme le deuxième organe neurologique après le cerveau.

Il y a plus impressionnant encore, notre intestin est composé de bonnes bactéries qui veillent au bon fonctionnement de notre organisme. Environ  100 000 milliards de bactéries cohabitent dans notre intestin avec une concentration importante dans le gros intestin.

Toutes ces bactéries pèsent 2 kg.

L’équilibre parfait dure depuis une décennie sauf qu’à force d’aliments industriels, de pollution, d’antibiotiques, de nourritures trop grasses, trop sucrées , trop salées, l’équilibre de cet écosystème a été perturbée.  Les bactéries ne communiquent plus avec notre organisme.

Les conséquences les plus graves de cette situation, sont le développement de maladie chronique comme le diabète, la maladie de Crohn voire la maladie de Parkinson et d’Alzheimer.

Il faut savoir, qu’à la naissance, notre tube digestif est vierge. Les premières bactéries transmises à l’être humain le sont par la mère. En effet en cas d’accouchement naturel nous rencontrons la flore vaginale et anale de la maman. A partir de là, notre panier de bactéries commence à se former. Nous mettrons trois ans pour former notre identité intestinale. D’où l’importance selon nous, de bien nourrir son enfant (on entend par là produit frais sans additifs ni pesticides) , d’éviter des traitements non nécessaire afin de ne pas fragiliser ou retarder la construction de sa microbiote.

En revanche, il a été reconnu que les enfants nés sous césarienne, et donc qui n’ont pas été en contact avec les bactéries de la mère, sont sujets à développer plus tard de l’asthme, des allergies et/ ou la maladie coeliaque (allergie au gluten). Posez-vous la question mesdames, si jamais vos petits bouts ont développé des maladies auto-immune.

La flore intestinale a d’autres impacts…

On connait toutes l’expression « Tu te fais de la bile ? Tu as la boule au ventre ?  » et si c’était dû à tes intestins? Et non à un événement en particulier …

Des chercheurs ont démontré que l’absence ou la fragilité de flore intestinale pouvait jouer sur notre morale et à l’extrême, développer des formes d’autisme.

Pour exemple, il a été constaté que de nombreux enfants de la communauté somalienne de Toronto souffrent à la fois d’autisme et de troubles digestifs. Il semblerait que leurs selles soient colonisées par une bactérie que l’on appelle Clostridium. Cette bactérie produit un acide propionique, qui est retrouvé dans l’industrie alimentaire. Il s’agit d’un anti moisissures sous le nom du E280, cet additif agirait sur le système nerveux via la circulation sanguine.

La flore intestinale joue également sur l’obésité. 40% des personnes obèses ont une mauvaise flore intestinale.

Il joue aussi sur notre sommeil. Il s’avère que la mélatonine, l’hormone qui facilite l’endormissement est fabriquée à partir de sérotonine produite à 90%  au niveau des intestins sous l’influence de la microbiote.

Il semblerait donc qu’effectivement notre système digestif prend les commandes du bateau.

Comment en prendre soin ?  

1- Ça commence dès que l’enfant est dans le ventre de sa jolie maman. Vous devez absolument éviter la prise d’antibiotique qui va détruire les bonnes bactéries de votre organisme et de ce fait, en priver votre enfant.

2 – Évitez dans la mesure du possible la césarienne. (Explications ci-dessus)

3 – Allaitez votre bébé, un enfant qui boit 800 millilitres de lait maternel par jour ingère 100 000 à 10 millions de bactéries maternelles.

4 – Ne pas abuser des antibiotiques : ils détruisent certes les mauvaises bactéries, mais les bonnes aussi.

5 – Adoptez une alimentation riche en fibres, on ne digère pas bien les fibres, mais nos bactéries en raffolent.

6 – Limitez les viandes et boissons énergétiques qui contiennent un taux d’acide aminés trop important qui, transformé par les bactéries et le foie, deviennent toxiques.

7 – Mettez la main à la pâte, évitez les produits industriels avec trop d’additifs et d’édulcorants.

8 – Mettez-vous aux probiotiques!

 

 

 

Toukan & Palmyre

 

 

Source : Les Aliments qui soignent, les cultissimes n°8 / Le point 07.07.16

 

 

 

One Reply to “Les pouvoirs insoupçonnés de votre Intestin!”

  1. tu as tout a fait raison il faut doubler de prudence une fois enceinte pour que bebe soit bien.
    manger sainement et pas de cochonnerie vaut mieu que se soit pour nous ou pour les bebes..
    je ne savais pas qu on avait autant de bacteries dans les intestins..

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s