Pourquoi avoir nommé le Magazine Toukan & Palmyre??

 

« Pourquoi avoir donné le nom de Toukan & Plamyre au magazine ? »

Cette question est récurrente et cela nous fait énormément plaisir. Vous aimez, vous trouvez cela original !

Aujourd’hui, moi, la créatrice du magazine, je vous dis tout.

L’idée de me lancer dans un magazine m’est venue en hiver 2017. J’ai toujours adoré la mode, la beauté et j’admirais les femmes puissantes et fortes.

J’ai cette passion de boire les paroles de ces femmes. Assise avec eux, je m’évade et rêve à un avenir meilleur. Tout me semble possible!

Me relever après un échec, déculpabiliser après des erreurs et surtout réaliser mes rêves, même les plus fous.

Venons en au nom Toukan & Palmyre, j’ai mis un bon mois pour trouver ce nom qui deviendra je l’espère une référence. Je cherchais quelque chose qui pouvait faire miroir à ma personnalité.

Je suis donc allée faire des recherches sur internet, dans des livres d’histoires et encyclopédies et je suis tombée sur un article qui référençait les plus grandes guerrières orientales.

Deux ont attirés particulièrement mon attention, la première fut l’épouse d’un grand chef de guerre syrien au nom d’Odénat qui régna sur un oasis que l’on nommait Palmyre. Assassiné, sa seconde épouse prit en main le royaume au nom de son fils, beaucoup trop jeune pour succéder à son père.  Elle s’appelait Zénobie, femme cultivée issue de la royauté Palmyrienne, elle parlait l’égyptien, l’arabe, le grec, le latin et bien sûr le palmyrien. Elle était tellement ambitieuse qu’en peu de temps elle devint grâce à une stratégie militaire bien étudiée,  Impératrice de Rome.

Elle fut reconnue comme l’une des plus grandes guerrières de son époque. Aujourd’hui, son empreinte est encore fortement présente, des créateurs et stylistes s’en inspire. Il existe d’ailleurs un foulard Hermès qui porte son nom  » Zénobie, reine de Palmyre ». Plus notre Magazine, of course!!

site de palmyre.jpgSite de palmyre

 

A127890Foulard HERMES

La seconde fut la célèbre poétesse palestinienne Fadwa Touqan, élevée dans un environnement traditionnel et strict, elle décida dans un premier temps d’écrire pour s’évader et mettre fin aux interdits sociaux et traditionnels puis finit par devenir plus nationaliste dans ses écrits en dénonçant l’installation du pouvoir militaire israélien en Palestine. Elle reçut de nombreux prix pour ses poèmes et avait un amour inconditionnel pour son pays où elle s’éteignît en 2003.

Voilà !  vous savez tout. Je terminerai en vous disant que je me suis donnée comme objectifs de vous faire découvrir les plus belles âmes de cette terre, de vous aider à vous envoler, ou de réparer les ailes que la vie vous a brisées.

 

Toukan & Palmyre

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s