Hijama : la médecine alternative dont vous avez toujours rêvé!

 

La hijama est une médecine alternative capable de soigner de nombreux maux, comme l’asthme, la thyroïde ou encore l’infertilité.

Le principe de la hijama consiste à appliquer des ventouses sur la peau, et à en retirer l’air pour produire un effet de succion. Ce qui entraîne la dilatation des pores de la peau, pour ensuite faciliter l’extraction des toxines du corps.

Mais d’où vient cette pratique ? Quels sont ses modes d’application ? Mais surtout, quels sont les effets sur notre corps et quelles maladies peut-on soigner avec la hijama ? On répond à vos questions dans cet article.

Quelle est l’origine de la pratique de la hijama?

Aucune origine ou lieu précis n’est donné à cette pratique. Néanmoins, cette méthode, aussi appelée cupping thérapie, est connue depuis des millénaires. Elle fait partie des nombreux soins inculqués par la médecine chinoise. Les égyptiens ont également recours à la hijama depuis des siècles. D’ailleurs, sa pratique est très encouragée dans la religion musulmane. Plus largement, cette médecine alternative est aujourd’hui appliquée dans le monde entier.

Quelles sont les modes d’application de cette médecine alternative?

La hijama sèche.

Cette méthode permet d’améliorer la circulation sanguine. On distingue trois types de hijama sèche, et dans chaque cas, une ventouse est appliquée à l’endroit exact du mal durant une dizaine de minutes. Au-delà de ce temps, il n’y a pas d’inconvénients à laisser les ventouses sur votre corps. Mais il n’y a pas non plus, de bénéfices à les garder plus longtemps. À noter que la qualité d’une séance de hijama ne se mesure pas à sa durée, mais plutôt à la pression de succion. Plus celle-ci est grande, mieux sera l’extraction des substances toxiques.

  • Le moving-cupping: la ventouse est appliquée avec une faible pression de succion sur la peau, tout en effectuant un mouvement en S.
  • Le flash-cupping: la ventouse est mise en mouvement sur la peau, puis retirée toutes les 30 secondes.
  • Le dry-cupping: les ventouses sont appliquées sur votre peau sans les bouger.

 

La hijama humide.

La hijama humide est précédée d’une hijama sèche. Une légère incision est effectuée sur la couche supérieure de la peau.  La ventouse y est placée, et à l’aide d’un appareil, l’air est aspiré pour que le sang puisse s’échapper. Vous pouvez avoir plusieurs ventouses en même temps sur votre corps. Elles seront localisées aux endroits que vous souhaitez soigner.

hijama

La hijama humide est déconseillée aux hémophiles, dont le sang coagule très faiblement, et qui ont une tendance à saigner excessivement.

Quelles sont les actions de la hijama sur le corps?

L’un de ses effets sur votre corps.

Sous votre peau, se cachent des milliers de capillaires sanguins. Pour faire simple, ce sont des « minis » vaisseaux sanguins. En effet, les capillaires sanguins ont la taille d’un cheveu, sont souples et élastiques. Ils forment un réseau complexe qui permet le transfert de l’oxygène et des nutriments. Ces capillaires sont très sensibles, et la hijama est un remède redoutable pour les préserver.

En effet, en réponse au stress, vos capillaires se contractent, se raidissent et meurent. Leur fonction de transferts de nutriments et d’oxygène n’est alors plus assurée, et une accumulation de tissus pauvres survient. Cela aura pour conséquence un mauvais flux sanguin, des douleurs, de la fatigue et des maux de tête.

La solution pour renouveler ces tissus pauvres est de les briser. En appliquant la hijama, vos tissus pauvres seront brisés de manière très saine, ainsi vous stimulerez une auto-guérison. Et de nouveaux capillaires sanguins feront leur apparition.

La stimulation de votre système immunitaire.

Le renforcement du système immunitaire est l’une des vertus de la cupping thérapie. Effectivement, grâce à ce soin alternatif, vous accroîtrez le nombre de globule blanc dans votre sang. Ce qui est loin d’être insignifiant, car les globules blancs ont pour mission de défendre le corps contre les microbes, les infections et virus.

Le système lymphatique est également stimulé, son rôle est de garantir le transport des globules blancs dans le corps. Il agit également en tant qu’épurateur, en drainant les déchets issus du sang et des tissus infectés. Grossièrement, les déchets freinent la circulation du sang, et la hijama aide à extraire ces déchets.

Il est important de signaler que le rôle du système lymphatique ne s’arrête pas là, car il a la capacité de garder en mémoire les attaques subis par le corps, pour mieux les combattre.

hijama 2

Quelles maladies traiter avec la hijama?

Vous l’aurez compris, en plus de fluidifier le flux sanguin, la hijama stimule le système immunitaire par l’épuration du sang. D’autres bienfaits lui sont attribués, la cupping thérapie est également très recommandée pour traiter l’infertilité. On ne compte plus les témoignages de femmes qui ont réussi à avoir un enfant, en contrant leur infertilité avec des séances de hijama. Cela aiderait à réguler le cycle menstruel, et traiterait l’endométriose ainsi que le syndrome des ovaires polykystiques.

Voici une liste non-exhaustive des maladies et maux curables par la hijama :

  • la thyroïde
  • les problèmes digestifs chroniques
  • atténue les douleurs menstruelles
  • la migraine
  • l’arthrose
  • le rhumatisme
  • l’acné
  • la dépression et l’anxiété
  • aide à traiter l’infertilité chez les hommes

Maintenant que vous savez ce dont est capable cette médecine alternative, il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! Ses effets sont souvent spectaculaires, et au-delà de nos attentes. Il n’y a pas d’âge pour faire une séance de hijama. En revanche, tous les praticiens n’acceptent pas de la réaliser sur des enfants.

Si vous sentez que les traitements traditionnels n’ont pas ou peu d’effets sur vous, alors cette médecine douce sera peut-être la solution pour vous.

Et vous, avez-vous déjà testé la hijama ? On attend vos réponses en commentaire.

 

Toukan & Palmyre

Hadja.D

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s