Les raisons et traitements de la perte de cheveux

La perte de cheveux est une hantise pour les femmes autant que pour les hommes. Pourtant, c’est un phénomène naturel, nous perdons naturellement jusqu’à 50 cheveux quotidiennement.

Car comme toute chose, notre chevelure est soumise à un cycle de vie. Le cheveu vie, meurt et se renouvelle. Mais alors comment ça fonctionne ? Pourquoi certains perdent plus de cheveux que d’autres ? Et puis quel traitement adopter dans le cas d’une chute de cheveux trop sévère.

Aujourd’hui, on répond à toutes ses questions.

Quel est le cycle de vie d’un cheveu ?

La formation de vos cheveux se fait en 3 étapes. Nous allons tenter de vous expliquer ce phénomène le plus simplement possible. Tout part du follicule pileux, qui est une cavité sous la peau d’où tous les poils se forment. Vous avez des follicules pileux sur pratiquement tout le corps. 

Etape 1 : la phase anagène

Dans un follicule pileux, une racine capillaire va naître de vos cellules, pour produire un cheveu. Ce dernier va pousser jusqu’à ce qu’apparaisse sur votre cuir chevelu une tige capillaire. Durant la phase anagène, vos cheveux bénéficient d’un apport constant en kératine. Et, se développent à une vitesse d’un centimètre par mois environ. C’est la phase de croissance, elle dure entre 2 et 7 ans. Chez une personne en bonne santé, 80 à 90 % des cheveux se trouvent en phase anagène.

Etape 2 : la phase catagène 

Cette phase marque l’arrêt de la croissance de vos cheveux. Vous ne fabriquez plus de cellules capillaires, et le follicule qui abrite la racine est comme inactivé, il ne « travaille » plus. Sous votre peau, le cheveu se détache alors de la racine, et commence en quelque sorte à mourir. Pour autant, il ne tombera pas instantanément, il restera attaché au cuir chevelu. La phase catagène dure deux à trois semaines, et représente environ 1 % de vos cheveux.

Etape 3 : la phase télogène

C’est dans cette troisième et dernière étape que les cheveux tombent. Mais c’est également la phase de repos. Et oui, vos follicules pileux se reposent durant environ 3 mois. Ils se régénèrent tous seuls, de nouvelles cellules capillaires sont ensuite formées, et le cycle recommence à partir de la phase anagène. Et vos nouveaux cheveux poussent vers la sortie vos vieux cheveux.

Les follicules capillaires sont capables d’amorcer entre 20 et 30 cycles capillaires au cours de la vie d’un individu. Autrement dit, vos cheveux tombants sont susceptibles d’être remplacés par de nouveaux cheveux une trentaine de fois.

Quelles sont les causes de votre perte de cheveux ?

Le déséquilibre du cycle de vie de votre chevelure

L’alopécie androgénétique est l’une des causes les plus fréquentes de la perte de cheveu, et touche les femmes comme les hommes. Pour faire simple, vos cheveux vieillissent trop rapidement ! La cause peut être génétique, ou alors, dû à un déséquilibre hormonal, un excès d’androgènes : l’hormone masculine. En effet, les cheveux sont plus sensibles à l’hormone mâle, avec pour conséquence une accélération du cycle de vie du cheveu. Votre follicule pileux n’a plus le temps de produire un cheveu sain. Vos cheveux deviennent de plus en plus courts, fins et tombent très rapidement.

Le retour de grossesse

Le taux estrogène, l’hormone de grossesse, est plus élevé chez la femme enceinte. Cette hormone retient le cheveu de tomber pendant les 9 mois de grossesse. C’est après l’accouchement que le contre coup se fait ressentir, quand le taux d’estrogène revient à la normale. Tous les cheveux qui profitaient de l’hormone de grossesse pour se maintenir sur le cuir chevelu tombent. Cependant, le cycle de vie des cheveux se régularise après quelques mois.

La chute de cheveux saisonnière et carence en minéraux

Lorsque le soleil fait son apparition, la production d’hormones accélère la croissance de vos cheveux. Et au contraire, en automne, quand il fait plus frais, certaines personnes voient leurs cheveux tomber plus fréquemment qu’à l’accoutumé.

La perte de cheveu peut aussi s’expliquer par un manque de fer, zinc ou encore vitamine B. L’anémie, le stress ou un déséquilibre au niveau de la thyroïde peut également faire tomber vos cheveux.

Dernier élément, les anesthésies, elles contiennent des produits hautement toxiques susceptibles de mener à une chute de votre chevelure.

Quel traitement pour stimuler la pousser de cheveux?

Si en passant une main à travers vos cheveux, plus d’une cinquantaine s’en détachent, alors vous êtes victime d’une perte de cheveux anormale. Parfois, changer son alimentation aide nettement à améliorer la situation mais ce n’est pas toujours suffisant. Des traitements peuvent vous aider à pallier à une chute cheveux, on vous en présente quelques-uns.

Le traitement à base Minoxidil

Le Minoxidil est l’un des médicaments les plus recommandés pour traiter la chute de cheveux. Utilisé autant par les femmes que les hommes, il s’applique directement sur le crâne sous la forme d’une lotion. En réalité, le Minoxidil allonge la phase anagène, donc la phase de croissance des cheveux. De nombreux témoignages démontrent son efficacité, avec des résultats visibles au bout de trois à quatre semaines.

Au départ prescrit comme antidépresseur, le Minoxidil est un traitement chimique, qui doit être appliqué à vie. Car dès l’arrêt du traitement, vos cheveux se remettront à tomber. L’application de lotions à base de Minoxidil s’accompagne cependant d’effets secondaires, comme des maux de tête, des démangeaisons ou réaction allergique dû à la présence de substances chimiques.

Les compléments alimentaires et vitaminés

Nombreux sont ceux qui se tournent désormais vers les compléments alimentaires ou vitaminés. C’est en effet une bonne idée ! La vitamine B1 par exemple, vous permettra de produire plus facilement des protéines, essentielles pour la pousse des cheveux. À noter, que les vitamines B5, B6, et B8 sont aussi recommandées pour fortifier votre fibre capillaire. Il semblerait également que la vitamine E prévienne la chute de cheveux.

Les produits HairBurst, ( HAIRBURST: arnaque ou magie capillaire? ) ont été testés par un membre l’équipe du magazine Toukan & Palmyre. Son avis est très positif, et elle recommande fortement les produits de cette marque. Ils commercialisent des compléments vitaminés adaptés à tous : femme et homme. Mais également pour les femmes enceintes et celles qui viennent d’accoucher. Parce que comme expliqué plus haut, l’accouchement peut être suivi d’une perte de cheveux. Ces produits HairBurst se déclinent aussi sous la forme de lotion, shampoing et gommes à mâcher.

La greffe de cheveux

La solution la plus extrême, la greffe de cheveux est une autre possibilité. Conseillé par un chirurgien, vos cheveux seront retirés un à un de votre crâne, pour être réimplantés là vous en avez le plus besoin. Souvent, ce sont les cheveux de derrière qui sont retirés, car c’est la partie de votre chevelure la moins exposée aux hormones. Et par conséquent, la partie qui résiste le mieux au phénomène de chute de cheveux.

Ainsi, vous aurez une nouvelle chevelure qui perdurera dans le temps. Néanmoins, la greffe de cheveux est une solution extrêmement coûteuse.  

Maintenant que vous connaissez le cycle de vie de vos cheveux, les causes de leur chute et les traitements envisageables, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action !

Pensez tout de même à consulter votre médecin traitant ou un dermatologue, qui seront vous conseiller au mieux.

Hadja

Toukan & Palmyre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s