Alimentation : 5 additifs alimentaires à bannir de vos placards.

 

Les additifs alimentaires représentent un danger évident pour notre santé. Dans cet article, nous vous proposons d’en passer 5 en revue. Ceux que vous êtes susceptibles de rencontrer le plus souvent, et dont la toxicité interpelle.

Qu’est-ce qu’un additif alimentaire ?

Tout le monde connaît Photoshop, n’est-ce-pas ? Ce célèbre logiciel de retouche qui sert, entre autres, à embellir une image. Eh bien, figurez-vous que la grande majorité des aliments que nous consommons au quotidien subissent le même sort. Pour les rendre plus attractifs, ils sont « embellis » avec une multitude d’additifs alimentaires.

Généralement, ils sont indiqués à l’arrière des emballages, dans la liste des ingrédients sous des appellations inconnues telles que E365, E652, E214, …

Ces substances chimiques, sans aucune valeur nutritionnelle, ont émergé avec l’invasion massive de la nourriture industrielle. Elles sont conçues pour améliorer l’aspect gustatif et visuel des aliments,  mais elles permettent surtout d’augmenter la durée de conservation de ces aliments.

L’Union européenne autorise la commercialisation de plus de 300 additifs alimentaires. Certains, voire la plupart, sont d’une nocivité extrême pour notre santé. Par exemple, l’acide citrique (E330), que vous pouvez retrouver dans les sodas, confitures, fromages ou bonbons, facilite le passage de l’aluminium dans le cerveau.

1 – Aspartame: E951

L’aspartame est un édulcorant qui sert à sucrer les aliments. Il est présent dans la composition de nombreux chewing-gums, bonbons, jus de fruits, fromages ou encore boissons gazeuses. À la suite de plusieurs études scientifiques, cet additif alimentaire a été reconnu comme un neurotoxique pouvant causer des tumeurs aux cerveaux. Malheureusement, par manque d’information, les consommateurs (dont les diabétiques) ont tendance à s’affranchir du sucre conventionnel pour le remplacer par des produits du type Canderel qui ne sont souvent rien d’autre que de l’aspartame. Il est également peu calorique. Les industriels remplacent donc volontiers le saccharose (sucre) par de l’aspartame ou par un autre édulcorant, le sucralose (E995), qui se dégrade en chlore dans le sang. Et tout cela en veillant à ajouter la mention « light », « allégé » ou « 0 sucre ajouté »  sur les emballages des boissons, yaourts ou autres produits alimentaires commercialisés.

2 – Nitrite de potassium: E249

Ce conservateur d’origine artificielle est connu pour sa grande toxicité. Il est notamment utilisé pour stabiliser la couleur des viandes ou poissons. Le nitrite de potassium est fortement déconseillé pour les femmes enceintes et les nouveaux nés. En effet, les molécules de type nitrites bloquent le transport de l’oxygène par les globules rouges, provoquant des asphyxies et donc la mort. Le E249 est également employé par les grands noms de l’industrie agroalimentaire pour des produits dits bio, comme les charcuteries. Enfin, il est prouvé que le nitrate de potassium est susceptible d’entraîner vertiges, maux de tête ou pire encore: des cancers.

3 – Acide benzoïque: E210

Si vous consommez régulièrement de la moutarde, des boissons sucrées ou de la confiture, il y a de grandes chances que vous ayez ingéré de l’acide benzoïque. Ce conservateur neurotoxique (qui détruit les cellules de votre cerveau), est un puissant antibactérien. Extrêmement nocive pour la santé, cette molécule fabriquée de toute pièce affecte votre sang et pourrait être cancérigène. Des chercheurs britanniques de l’Université de Southampton ont mis en évidence la relation entre l’hyperactivité des enfants et l’acide benzoïque. Cet additif cause aussi des troubles digestifs, des insomnies, une irritation des yeux, de la peau et des nausées.

4 – Glutamate monosodique: E621

Mais pourquoi avez-vous tant de mal à vous défaire de certains produits alimentaires? Probablement à cause de cet exhausteur de goût: le glutamate monosodique. C’est l’un des additifs alimentaires les plus utilisés. Il agit sur vous comme une drogue. Le E621 est présent dans les aliments transformés : Aliments ultra-transformés : que contient vraiment notre assiette?

Depuis les années 1950, il est prouvé que cet additif serait capable de faire baisser la vue en attaquant la rétine de vos yeux. Il est assez difficile à repérer, car il apparaît dans la liste des ingrédients sous différents noms: protéines hydrolysées, épices, extrait de levure ou arôme naturel.

5 – Aluminium: E173

Ce métal est naturellement présent dans les aliments, et notamment dans les céréales, le thé et le cacao. Cependant, il est aussi employé comme additif pour ajuster une texture, comme conservateur ou colorant gris pour bonbons et gâteaux. Tout comme les autres additifs, l’aluminium est neurotoxique et le corps ne l’élimine pas totalement. Par conséquent, il s’accumule et se concentre dans vos os, vos reins et votre cerveau. On le soupçonne de provoquer la maladie d’Alzheimer et/ou de Parkinson. Cet additif alimentaire est à proscrire pour les femmes enceintes. En effet, la consommation d’aluminium peut avoir un effet néfaste sur le fœtus, d’où son interdiction en Australie.

Vous voilà avertis du danger que représentent les additifs alimentaires pour votre santé.

N’hésitez pas à consulter le site de l’association UFC-Que choisir où vous trouverez une liste de 329 additifs alimentaires dangereux.

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, vous pouvez également visionner l’interview de Corinne Gouget.

 

 

Hadja

Toukan & Palmyre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s